Faire pousser des plantes aromatiques

Sommaire

 

Cultivées en pleine terre ou en pot, les plantes aromatiques embaument le jardin ou le balcon et sont utiles en cuisine pour assaisonner tous vos plats ou confectionner des tisanes. Il existe une grande variété d'aromatiques faciles à cultiver, pour tous les goûts, toutes les expositions et tous les sols.

Cette fiche pratique vous donne les bases pour choisir et faire pousser des plantes aromatiques.

1. Choisissez vos plantes aromatiques

Il existe tant d’aromatiques qu’il est parfois difficile de faire un choix. Voici celles qui sont le plus souvent cultivées :

  • Aromatiques vivaces :
    • À feuillage caduc : ciboulette, estragon, menthe.
    • À feuillage persistant : mélisse, origan, sarriette, romarin, sauge officinale, thym.
  • Aromatiques annuelles : aneth, basilic, coriandre, cerfeuil.
  • Aromatique bisannuelle : persil.

2. Cultivez vos aromatiques dans de bonnes conditions

Les plantes aromatiques ont l'avantage de se cultiver en pleine terre ou en pot.

Cultivez des aromatiques en pleine terre

Schématiquement, les besoins des plantes aromatiques sont les suivants :

  • Exposition très ensoleillée, chaleur, sol très bien drainé, même sec : origan, sarriette, romarin, sauge officinale, thym.
  • Exposition ensoleillée sans excès, sol riche et frais : aneth, basilic, ciboulette, coriandre, estragon, mélisse.
  • Exposition à mi-ombre, sol riche et frais : cerfeuil, menthe, et surtout persil (frisé et plat), qui n’aime pas le soleil.

Note : attention à la menthe, très envahissante ! Il est recommandé de la cultiver en pot, quitte à enterrer le pot en pleine terre.

Cultivez des aromatiques en pot

Si vous cultivez vos aromatiques en pot, vous n’aurez pas à vous préoccuper de la nature du sol.

  • Plantez toutes vos aromatiques dans un terreau de qualité (terreau plantes vertes), que vous pouvez mélanger avec de la terre de jardin (2/3 terreau, 1/3 terre).
  • Surtout, mettez toujours une couche drainante (billes d’argile, cailloux) au fond du pot.

Astuce : vous pouvez cultiver des aromatiques différentes dans une jardinière unique, à condition qu’elles nécessitent la même exposition et aient des besoins similaires en eau.

3. Plantez vos plantes aromatiques

Vous pouvez cultiver vos aromatiques soit à partir de graines, soit à partir de jeunes plants achetés dans le commerce. Toutefois, les semis sont parfois délicats à réussir, tandis que la culture de jeunes plants, très facile, est recommandée aux débutants.

Semez des aromatiques

L’aneth, le basilic, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre, la mélisse, l’origan et le persil peuvent s’obtenir par semis :

  • Semis en pleine terre, en place :
    • de février à mai : ciboulette.
    • de mars à septembre : cerfeuil, coriandre, persil.
    • d’avril à juin : aneth, mélisse.
    • à partir du mois de mai seulement (ou plus tôt, sous abri) : origan.
  • Semis en terrine ou godets, de février à avril : basilic (semis délicat à réussir).

Repiquez ou plantez des aromatiques

En règle générale, vous pouvez repiquer ou planter des aromatiques – en pot ou en pleine terre – à partir du mois de mars ou avril, selon votre région, afin d’en profiter toute la saison.

Conseil : n’hésitez pas à planter plusieurs pieds d’une même aromatique, afin de bénéficier de récoltes abondantes.

4. Entretenez vos plantes aromatiques

Suivez nos conseils pour entretenir vos plantes aromatiques :

  • Arrosez avec parcimonie l’origan, la sarriette, le romarin, la sauge officinale et le thym, qui redoutent les excès d’eau.
  • Arrosez les autres aromatiques dès que la terre est sèche.

Bon à savoir : le basilic a des besoins copieux en eau ; par contre, il est inutile d’arroser la menthe cultivée en pleine terre.

  • Apportez de l’engrais à vos aromatiques, surtout si elles sont cultivées en pot : utilisez de préférence un engrais spécial aromatiques, que vous ajouterez à l’eau d’arrosage, 1 fois par semaine ou quinzaine, d’avril à septembre.

 Important : l’engrais est bénéfique surtout pour les aromatiques nécessitant un sol riche (aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, estragon, mélisse, menthe, persil). Les autres n’en ont pas vraiment besoin.

Ces pros peuvent vous aider