Comment faire mûrir les tomates

Sommaire

 

 

Les tomates ont besoin de soleil et de chaleur pour être délicieuses, bien mûres et bien rouges. Comment faire, en fin de saison, lorsque le soleil se fait plus rare et que vos tomates restent vertes ?

Cette fiche pratique propose 2 solutions pour faire mûrir des tomates : l’une pour favoriser la maturation sur pied, l’autre pour faire rougir et mûrir des tomates récoltées un peu trop tôt.

 

 

 

 

Cas 1 : Faire mûrir des tomates sur pied

À la fin du mois de septembre, les températures diminuent, les jours raccourcissent, le soleil se fait plus rare et les dernières tomates ont des difficultés à mûrir.

Pour les aider à parvenir néanmoins à maturité, voici ce que vous pouvez faire :

  • Dès la fin du mois d'août :
    • Supprimez les fleurs et les derniers petits fruits, qui n’auront plus le temps de se développer : la sève se concentrera ainsi sur les tomates qui peuvent encore mûrir.
    • Supprimez une partie du feuillage de façon à mieux exposer les fruits aux rayons du soleil.Procédez progressivement, en supprimant d'abord les feuilles jaunissantes, puis celles qui cachent les tomates. Vous pouvez ensuite éliminer quelques feuilles supplémentaires pour atteindre un total d'un tiers de feuilles en moins environ.

Note : veillez toutefois à laisser des feuilles au pied et le long de la tige pour permettre aux dernières tomates de mûrir de façon optimale.

  • Dès l’apparition des fraîcheurs nocturnes, couvrez vos pieds de tomates chaque soir avec un voile de forçage (housse d'hivernage), que vous retirez chaque matin.
  • Pour les nuits plus fraîches : apportez au pied de vos plants un paillis minéral (couche protectrice en gravier, pouzzolane…) qui emmagasinera la chaleur du jour pour la restituer la nuit.
Consulter la fiche pratique

Cas 2 : Faire mûrir des tomates cueillies trop tôt

Les tomates, comme les pommes, les poires, les bananes, sont des fruits climactériques. Autrement dit, elles sont capables de mûrir après leur cueillette.

Note : les deux méthodes qui suivent s'appliquent aux tomates parfaitement saines et déjà un peu colorées. En effet, les tomates entièrement vertes ne mûriront plus après la cueillette. Essayez donc de les laisser mûrir sur pied plus longtemps ou utilisez-les telles quelles, pour de la confiture de tomates vertes par exemple.

Méthode 1 : cueillez les tomates une à une

Cueillez les tomates déjà un peu colorées puis utilisez l’une des deux méthodes suivantes :

  • Faites mûrir les tomates dans l’obscurité et au frais. Pour cela vous avez 2 options :
    • enveloppez les tomates dans du papier journal (journal en noir et blanc) ;
    • ou placez les tomates dans une cagette, recouvrez-les de papier journal et placez quelques pommes à proximité : les pommes dégagent de l’éthylène, accélérant ainsi la maturation des tomates.
  • Faites mûrir les tomates à l’intérieur de la maison : placez les tomates dans un contenant fermé, comme un sac en plastique ou un bocal, avec une banane en cours de mûrissement (en train de jaunir). La banane dégage aussi de l’éthylène. Changez la banane lorsqu’elle commence à noircir.

Note : les tomates ainsi traitées mûriront en 1 à 2 semaines. Dans tous les cas, surveillez régulièrement les tomates entreposées et supprimez celles qui présentent des moisissures ou des traces de pourriture.

Méthode 2 : arrachez le pied entier des tomates

Si les premiers gels s’annoncent :

  • Arrachez les pieds entiers des tomates en veillant à conserver un peu de racines.
  • Suspendez-les, tête en bas, dans un endroit sec et abrité, avec un peu de lumière du jour.

Note : cette méthode équivaut à un mûrissement sur pied mais ne sera pas forcément efficace sur toutes les tomates.

 

Ces pros peuvent vous aider