Comment couper le persil

Sommaire

 

Le persil est une plante bisannuelle qui se récolte surtout la première année. La seconde année, la plante fleurit, mettant toute son énergie dans l'émission de la tige florale de 70 cm de haut, au détriment du feuillage. Cependant, il est possible de récolter le persil quasiment toute l'année si vous protégez quelques plants sous un tunnel ou une cloche pendant l'hiver ou placez un pot dans la maison.

Voici comment couper le persil.

1. Semez et récoltez le persil à la bonne période

Le semis de persil peut s'étaler entre février et août-septembre si bien que la récolte peut débuter en avril et s'étendre jusqu'en hiver, soit 70 à 90 jours après le semis. Les derniers semis d'été autorisent même une production jusqu'au printemps lorsque l'hiver n'est pas trop rude.

2. Coupez le persil pour une consommation immédiate

Bon à savoir : si vous observez la naissance d'un gros bouton au centre de la rosette, cela signifie que le persil se prépare à fleurir. Il est préférable de récolter les feuilles avant que leur qualité diminue mais vous pouvez aussi choisir de laisser fleurir le persil afin d'en récolter les semences.

Muni de ciseaux de cuisine ou d'un sécateur à lames fines, coupez les tiges feuillées à leur base en partant de l'extérieur de la touffe, tout en laissant de côté les tiges âgées qui ont jauni. Tenez les tiges coupées dans l'autre main comme si vous formiez un bouquet de fleurs. Vous pouvez également pincer les tiges avec l'ongle.

Important : conservez toujours quelques tiges centrales qui vont permettre le renouvellement de la touffe.

Si vous disposez d'un plant de persil au jardin, consommez de préférence le persil fraîchement récolté rapidement plutôt que de faire séjourner le bouquet dans un verre d'eau. Les éventuelles feuilles qui trempent dans l'eau ne tardent pas à pourrir, entraînant la putréfaction de l'eau. Il est cependant possible de conserver un bouquet de persil dans l'eau pendant environ 1 semaine en prenant soin de changer souvent l'eau.

3. Coupez le persil pour le conserver

Si vous souhaitez tout récolter avant l'hiver ou avant que le plant ne monte en fleur, des moyens de conservation existent.

Coupez toutes les tiges de persil

  • Séparez les feuilles des tiges trop dures pour être consommées.
  • Lavez les feuilles à l'eau claire puis séchez-les dans une essoreuse à salade.
  • Choisissez ensuite entre les 2 modes de conservation suivants.

Option 1 : congelez le persil

  • Découpez du film transparent culinaire et placez une bonne poignée de feuilles par dessus.
  • Formez un boudin et roulez le film en compactant bien le persil.
  • Placez le boudin au congélateur.

Pour utiliser le persil, écartez le film à l'une des extrémités et grattez le boudin avec un couteau pour faire tomber le persil ou tranchez un tronçon du boudin avec son film. Replacez aussitôt le boudin au congélateur car la décongélation peut être très rapide.

Astuce : vous pouvez également stocker le persil dans une boîte Tupperware placée au congélateur.

Option 2 : séchez le persil

  • Liez les bouquets de persil avec un élastique puis suspendez-les à l'envers dans une pièce assez sombre, chaude et aérée, comme un grenier.
  • Laissez sécher les feuilles pendant 1 à 2 semaines jusqu'à ce qu'elles s'effritent facilement entre les doigts.
  • Émiettez les feuilles et stockez-les dans un sachet en papier ou un bocal hermétique.

Bon à savoir : cette technique conserve moins la saveur du persil.

Ces pros peuvent vous aider