Récolter la rhubarbe

Sommaire

La rhubarbe est une plante vivace de grand développement qui disparaît en hiver pour ressurgir au printemps. La récolte des pétioles implique la coupe de feuilles qui doit se montrer mesurée pour ne pas épuiser la plante. La récolte peut se prolonger pendant plusieurs dizaines d'années dans un sol enrichi en compost régulièrement.

Voici tout ce qu'il faut savoir pour récolter la rhubarbe.

1. Choisissez le bon moment pour récolter la rhubarbe

Le semis de rhubarbe se réalise en août-septembre ou en avril-mai. Les plants issus de semis ont besoin d'avoir développé un bon rhizome pour supporter l'ablation des feuilles adultes.

Ainsi :

  • La récolte des feuilles se faisant à partir de mai-juin, attendez que le plant soit âgé d'au moins 18 à 24 mois pour commencer à récolter. Les plants issus de division de touffe grossissent généralement plus vite.
  • Si le plant renouvelle rapidement son feuillage du fait d'un climat humide et d'une terre riche (argilo-limoneuse), la récolte peut se prolonger de façon continue jusqu'en septembre-octobre.
  • Sinon, effectuez une seconde récolte seulement en fin d'été. C'est d'ailleurs à ce moment-là, entre le 15 août et le 15 septembre, que la plante contient le moins d’acide oxalique et le plus de sucre.

Consommez de préférence les pétioles aussitôt ou dans les 2-3 jours qui suivent la récolte (conservés dans le bac à légumes), à moins de les confire dans le sucre. Ils peuvent alors se conserver très longtemps ainsi, mis en conserve, congelés ou transformés en confiture. 

Bon à savoir : les pétioles de rhubarbe peuvent être vinifiés par un pressage suivi d'une fermentation afin d'obtenir un blanc sec, moelleux ou à bulles, comme cela se fait dans les Vosges.

2. Récoltez les pétioles de rhubarbe

Ce qu'il faut savoir pour récolter la rhubarbe :

  • Sur de jeunes plants âgés de 18-24 mois, laissez toujours quelques feuilles du milieu de la touffe afin de ne pas épuiser le plant. Opérez avec un couteau bien affûté en coupant vers la base du pétiole sans blesser le cœur.
  • Sur des sujets bien installés, vous pouvez prélever toutes les feuilles adultes en tirant dessus lorsque le pétiole atteint 3 à 5 cm de diamètre. Plus gros, ce dernier devient filandreux.

Important : comme le limbe est assez toxique, gardez seulement le pétiole (la queue qui porte la feuille).

  • Séparez rapidement les pétioles des limbes à l'aide d'un couteau à légumes, directement lors de la cueillette ou une fois à l'abri. Couvrez les pétioles avec quelques feuilles pour éviter leur dessèchement si les caissettes doivent attendre au soleil.
  • Jetez les limbes au compost ou étalez-les au pied des rhubarbes pour qu'ils se décomposent. L'acide oxalique disparaît progressivement lors de la décomposition.
  • N'oubliez pas de couper les tiges florales dès leur apparition afin de stimuler la repousse des feuilles.
  • Nettoyez le pied lorsque les feuilles dépérissent avec le gel.

Astuce : le feuillage de rhubarbe peut servir à faire une infusion efficace contre les pucerons, la teigne du poireau et repousser les limaces. La fleur de rhubarbe s’utilise aussi en purin (macération dans l’eau) pour lutter contre la mineuse du poireau.

Ces pros peuvent vous aider