Tailler le cassissier

Sommaire

Noires et acidulées, réputées pour leur richesse en vitamine C, les baies de cassis (Ribes nigrum) se prêtent à toutes sortes de préparations savoureuses : sorbets, gelées, confitures, sirop… Cependant, pour obtenir des cassissiers bien ramifiés, vigoureux, produisant une multitude de baies, il est nécessaire de les tailler.

Cette fiche pratique vous explique quand et comment tailler le cassissier.

Zoom sur la taille du cassissier

Taillez en hiver

  • Taillez le cassissier avant que la végétation ne démarre, en janvier ou février.
  • Intervenez seulement par temps sec et doux, s’il ne gèle pas.

Pratiquez des coupes franches

  • Taillez toujours le cassissier avec un sécateur ou un coupe-branches bien affûté afin de pratiquer des coupes nettes.
  • Pour préserver la bonne santé du cassissier, n’oubliez pas de désinfecter votre sécateur avec de l’alcool à 90° ou de l’eau de Javel, avant et après chaque taille.

1. Taillez le cassissier pendant ses trois premières années

Pendant les trois premières années, vous pouvez à la rigueur ne pas tailler le cassissier. Cependant, une taille bien conduite va stimuler la ramification et aider à former un bel arbuste au nombre suffisant de branches, qui sera d'autant plus fructifère par la suite.

Pour cela :

  • Le premier hiver après la plantation de la bouture ou d’un plant de 1 an, taillez les rameaux très court au dessus du 2e œil (bourgeon) : chacun fournira alors 2 nouvelles pousses.
  • Le deuxième et le troisième hivers, taillez tous les rameaux au dessus du 3e ou du 4e œil.

Bon à savoir : au moment de la troisième taille, le cassissier a en principe au moins une dizaine de rameaux, ce qui vous assurera une bonne production de fruits.

2. Taillez le cassissier au-delà des trois premières années

Au-delà des trois premières années, la taille du cassissier a pour but :

  • de supprimer régulièrement les rameaux les plus anciens, devenus moins productifs, afin de favoriser la pousse de jeunes rameaux ;
  • de maintenir l’arbuste toujours bien aéré au centre afin de permettre à la lumière de profiter à tout le feuillage et au soleil de gorger les fruits de saveur.

Pour cela :

  • Supprimez les branches mortes ou abîmées.
  • Taillez au ras du sol quelques-unes des branches âgées de 4 ans et plus, reconnaissables à leur diamètre plus important et à leur bois foncé.
  • Ensuite, raccourcissez les branches conservées d'un tiers de leur longueur.

Si l’arbuste est déjà âgé et a de nombreux rameaux, n’en conservez pas plus de 12 à 15 et supprimez les autres, en intervenant en priorité :

  • à l'intérieur de l'arbuste ;
  • sur les branches qui se croisent et sur celles qui partent trop à l’horizontale ou trop vers l'extérieur : d’une manière générale, cherchez à bien équilibrer l’arbuste en lui donnant une forme de gobelet évasé, bien dégagé au centre.

Conseil : au début du travail, vous pouvez utiliser un coupe-branches, puis finir ensuite au sécateur.

Ces pros peuvent vous aider