Mouche de la carotte

Sommaire

Vos carottes sont pleines de trous ? Les responsables sont des asticots, les larves de la mouche de la carotte. Apprenez à connaître ce ravageur pour lutter efficacement contre lui : avec des plantes-écrans, des pièges et des filets anti-insectes.

Qu'est-ce que la mouche de la carotte ?

Il s’agit de Psila rosae, un diptère (insecte à deux ailes) noir brillant, avec une tête brune, des pattes jaune-rouge et des ailes transparentes.

La mouche de la carotte se tient sur les plantes hautes du jardin durant la journée. Le soir, elle vole à quelques centimètres du sol pour pondre ses œufs près du collet des carottes.

Lorsque les larves éclosent (de minces asticots blanc jaunâtre de 6-7 mm de longueur), 10 à 12 jours plus tard, celles qui sont situées près des carottes pénètrent leur racines dans lesquelles elles creuseront leurs galeries.

Mouche de la carotte : symptômes et dégâts

Pour se nourrir, les larves de la mouche de la carotte minent les racines du légume. Les jeunes carottes prennent un aspect rouillé et meurent. Plus tard, elles creusent des galeries dans les racines adultes. Elles y laissent leurs déjections brun-rouille qui donnent une odeur et une saveur désagréables et rendent les carottes inconsommables. Par ailleurs, ces racines ne peuvent se conserver, des moisissures se développant dans les galeries.

Parfois, les attaques de ce ravageur peuvent affecter son feuillage : il jaunit, rougit puis flétrit. De tels symptômes invitent à arracher une carotte pour vérifier si des larves sont présentes dans la racine.

Deux ou trois générations de mouches peuvent se succéder dans l’année. La première vague apparaît de fin avril à juillet et la dernière en automne.

La génération qui provoque le plus de dégâts est la deuxième, celle qui arrive en août. Elle attaque les semis de juin-juillet destinés à produire des carottes de conservation.

De fortes attaques de mouche de la carotte n'entraînent pas de diminution de la récolte, mais la rendent impropre à la consommation à plus de 70 %.

Bon à savoir : la mouche de la carotte peut attaquer plusieurs plantes de la famille des Apiacées : la carotte, mais aussi le céleri et, plus rarement, le persil, le panais, l’aneth, le cerfeuil.

Comment prévenir la mouche de la carotte ?

La mouche de la carotte hiverne dans le sol sous forme de pupe, prête à attaquer les carottes au printemps suivant. Par chance, le jardinier dispose de diverses parades pour éviter l'installation et le développement du ravageur :

  • La rotation des cultures : en cas d’attaque dans le potager, attendez 3 ans avant de ressemer des carottes sur le même emplacement.
  • Les semis précoces : semez les carottes entre mai et juin, après le premier vol de la mouche et avant la nouvelle attaque.
  • Les plantes écrans : les poireaux (ail, oignon et autres plantes de la famille des Alliacées ) sont réputés éloigner la mouche de la carotte. On évoque souvent leur odeur forte qui perturberait l’odorat du ravageur. Une autre hypothèse existe : le poireau formerait un écran qui gênerait le vol bas des mouches et leur masquerait le collet des carottes.
  • Les plantes répulsives : absinthe, tanaisie, lavande, fougère sont réputées éloigner la mouche de la carotte. Ces plantes sont disposées sur le sol, entre les rangs des légumes, ou elles sont préparées en infusion et pulvérisées sur les fanes. L'efficacité de ces végétaux n'est pas encore observée scientifiquement mais peut être expérimentée dans le potager !
  • Les filets anti-insectes : ils possèdent des mailles très fines qui empêchent les insectes d’accéder aux végétaux. Disposez-les sur les rangées de carottes. Maintenez leurs bords sur le sol avec des pierres ou des morceaux de bois.
  • Les pièges à phéromones : ces pièges contiennent des hormones sexuelles qui attirent les mouches mâles qui s'y engluent. Ils déterminent le début du vol du ravageur et remplacent donc les pièges jaunes. En détruisant les mouches, ils permettent de limiter leur population.

Astuce : pour camoufler plus encore les carottes, installez plusieurs autres plantes écrans comme des radis et des plantes aromatiques (coriandre, cumin, aneth) ou un engrais vert entre les rangées de carottes.

Mouche de la carotte : quand agir ?

La mouche n’attaque pas chaque année. Les larves sont par exemple gênées par un temps chaud et sec. En fonction du climat, la mouche de la carotte peut apparaître plus ou moins tard.

Pour déterminer quand les ravageurs sont présents, installez des bandes jaunes englués près des carottes. Observez les pièges le matin. Dès qu’ils contiennent des mouches, agissez.

Bon à savoir : pour lutter contre la mouche de la carotte, comptez 1 ou 2 pièges/m2.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider