Fabriquer un silo à légumes

Sommaire

Si vous ne disposez pas d’une cave fraîche pour les entreposer en hiver, les légumes racines de votre potager (carottes, navets, panais, betteraves rouges, radis d’hiver, salsifis, topinambours, céleri-rave…) peuvent se conserver très bien à l’extérieur, dans un silo enterré que vous aurez fabriqué vous-même et qui les protégera du froid trop intense et conservera leurs qualités nutritives.

Voici nos conseils pour fabriquer un silo à légumes, soit en suivant la méthode traditionnelle, soit en suivant une méthode de fortune utilisée par de nombreux jardiniers.

1. Préparez les légumes pour le stockage

  • Veillez à ce que vos légumes soient bien secs au moment de les stocker dans le silo.
  • Ne les lavez surtout pas.
  • Enlevez toutes les feuilles.
  • Coupez la pointe de la racine ainsi que le collet.

2. Cas 1 : fabriquez un silo à légumes méthode traditionnelle

Empilez les légumes

  • Choisissez un endroit bien plat, un peu plus long que large, d’une largeur de 60 à 90 cm. Tassez la terre avec les pieds pour rendre le sol aussi compact que possible.
  • Recouvrez l’endroit choisi de paille (ou de fougères sèches) sur une épaisseur de 10 cm au minimum.
  • Déversez sur la paille une première couche de légumes et recouvrez-la de paille.
  • Enfoncez au centre des légumes un fagot vertical de bois ou de paille, afin de constituer une cheminée d’aération, indispensable pour aérer le silo et éviter que les légumes pourrissent. Le fagot doit être suffisamment long pour dépasser légèrement du silo terminé.
  • Continuez à entasser les légumes autour de la cheminée, en séparant chaque couche de légumes par de la paille.
  • Recouvrez totalement le tas de légumes avec de la paille, en donnant une forme arrondie au toit.

Recouvrez le silo

  • À l’aide d’une pelle, creusez tout autour du tas de légumes une tranchée destinée à recueillir l’eau de pluie ruisselant sur le toit arrondi.
  • Utilisez la terre de la tranchée pour en couvrir entièrement la paille, toujours en donnant une forme arrondie au toit.
  • Laissez dépasser la cheminée. Afin d'éviter à la pluie d'y pénétrer, recouvrez-la d'un pot de fleurs renversé dont vous aurez bouché le trou en y coinçant un caillou.
  • Protégez éventuellement vos légumes des rongeurs en posant des pièges à proximité.
  • Pour accéder aux légumes, écartez la terre puis la paille. Après avoir prélevé la quantité de légumes souhaitée, recouvrez bien la brèche de paille puis de terre.

Conseil : allez chercher les légumes dont vous avez besoin par beau temps, jamais par temps de pluie, pour éviter de faire pénétrer de l'humidité dans le silo.

2. Cas 2 : recyclez un tambour de machine à laver en silo

La méthode traditionnelle pour fabriquer un silo de conservation présente un défaut : elle ne met pas les légumes à l'abri des rongeurs.

Aussi, les jardiniers imaginatifs ont-ils entrepris d'installer un silo d'un autre genre, en enfouissant dans la terre un contenant à la fois fermé et aéré, facile à ouvrir, mais ne laissant passer aucune petite bête affamée.

  • Récupérez un vieux tambour de machine à laver en déchetterie ou même dans les magasins d’électroménager, car ceux-ci ont l'obligation de reprendre l'ancienne machine quand ils en vendent une neuve.
  • Creusez un trou un peu plus profond que la hauteur du tambour.
  • Tapissez-le d'une couche de briques.
  • Mettez-y le tambour entouré de paille (ou feuilles de fougères sèches), ouverture vers le haut.
  • Mettez également de la paille (ou des feuilles de fougères sèches) dans le tambour.
  • Votre silo est prêt à recevoir des légumes, par couches successives, isolées par un peu de paille.
  • Fermez le tambour.
  • Par temps froid, ajoutez par-dessus une couche de paille et une bâche.

Astuce : lorsque vous voulez prendre des légumes, il vous suffit de soulever la bâche et la couche de paille, puis d'ouvrir le tambour.

2. Cas 3 : transformez une grande poubelle en silo

  • Procurez-vous une grande poubelle en plastique avec un couvercle.
  • Creusez un trou suffisamment profond pour enterrer la poubelle.
  • Tapissez le trou de paille (ou de feuilles de fougères sèches).
  • Enterrez la poubelle de façon à ce qu'elle dépasse de 5 cm le niveau du sol.
  • Sur ces 5 cm, percez des trous d'aération (indispensables).
  • Votre silo est prêt à recevoir des légumes, par couches successives, isolées par un peu de paille.
  • Fermez le couvercle.
  • Par temps très froid, ajoutez au-dessus du silo dessus une couche de paille et une bâche.

Ces pros peuvent vous aider